新年好 / 新年好 (Xīnnián hǎo)…

…Ou « Bonne Année » comme on le dit si joliment en mandarin.

Ce vendredi soir, 35 personnes se sont pressées autour des diverses tables de jeux, certains d’entre nous ayant joué le jeu du déguisement. Merci aussi à ceux qui ont prêté leur concours dans les explications et animations, et apporté de quoi compléter notre proposition ludique.

Guerre & paix

Ainsi, Ninjato a pu être testé par 5 valeureux ninjas, tous passés maîtres dans l’art de l’infiltration et du lancer de shurikens. Le jeu, paru en 2011, n’est pas des plus faciles à trouver dans le commerce, mais si vous leur demandez gentiment, Anne et Guillaume seront sans doute ravis de le rapporter lors d’une prochaine soirée pour en découdre de nouveau. Pour la petite histoire, le ninjato est le sabre court qu’utilisaient les ninjas.

ninjato

Pendant ce temps là, à la table d’en face,  d’autres guerriers ont préféré  incarner de nobles samouraïs venus défendre tous ensemble des villageois contre un clan de brigands, dans ce jeu coopératif d’Antoine Bauza, Samurai Spirit. Une fois la partie terminée, ils ont même remis ça car il paraîtrait que le résultat de la première joute ne fut pas à la hauteur des espérances.

samurai%cc%88

Derrière eux, à la table de Kanagawa, se sont succédés nombre de peintres en herbe, plus enclins à manier le pinceau que le sabre, à célébrer la beauté des paysages qu’à se livrer à des combats sanglants. Le jeu confirme donc son succès en soirée et fera à ce titre, bientôt partie des titres acquis par l’association.

kana

Après avoir gagné avec brio sa première partie, Romaric se lance dans une explication inspirée du jeu de Bruno Cathala, afin de susciter à son tour de nouvelles vocations artistiques.

 

Dans la partie sud de la mer de Chine, c’est à dire, à la table d’en face, le Vietnam a eu la préférence de Maxime, Nicolas, Stéphane et Virginie, qui se sont amusés à sauter d’île en île dans ce jeu de programmation de Roberto Fraga. Les Dragons du Mékong a été réédité en 2012 sous le nom de River Dragons.

mekong

 

Sushis à gogo !

La soirée a aussi été l’occasion de solliciter nos papilles gustatives, tout d’abord en brisant quelques fortune cookies ou goûtant à une substance que les quelques courageux qui s’y sont risqués ont quelque peu regretté d’avoir ingéré, mais surtout de tester au hasard de certaines tables des sushis de toutes sortes: Sushi Bar, Sushi Draft et Sushi Go (ce dernier se joue jusqu’à 118 ans!) furent en effet de sortie. Et tandis que certains mangeaient du Wazabi, d’autres ont quant à eux préféré composer des menus tous plus originaux les uns que les autres au cours d’une partie de Et toque! Gageons qu’ils ont eu l’occasion de composer quelques recettes dans le thème de cette soirée.

wazabi

Avant de se lancer dans Wazabi, à défaut d’allumer des pétards pour chasser les mauvais esprits, les joueurs de cette table ont tiré quelques feux d’artifices avec Hanabi, d’Antoine Bauza, encore lui !

et-toque1

Nathan a inscrit a son nom en chinois sur son poignet

et-toque-2

 

Nos amis les pandas n’ont pas été en reste non plus et ont eu aussi droit à leur ration de bambou. Le hasard a fait que 4 boites de Takenoko ont été apportées ce vendredi soir, on aurait presque pu faire un tournoi ! Au final, deux tablées ont lancé des parties, irrigué, jardiné, nourri, dans le magnifique jeu de… devinez qui ? Antoine Bauza ! Si ça continue, il va nous falloir lancer un culte !

takenoko

 

Ups & Downs

La soirée fut aussi celle des extrêmes, car tandis que certains prenaient le petit sous-marin de Deep Sea Adventure afin d’explorer toujours plus profondément les abysses, d’autres parmi nous flirtaient avec les sommets enneigés de l’Himalaya, sans doute déçus par le tout récent redoux qui touche notre pays. A noter qu’Himalaya, jeu malin de programmation et majorité sorti en 2004, a d’abord été édité en 2002 avec une autre thématique sous le nom de Marchands d’empire et que son auteur, Régis Bonnessée, fort du succès de Seasons, lui a redonné un petit coup de neuf en 2014, en le ressortant sous le nom de Lord of Xidit.

himalaya2

 

En fin de soirée, retour dans les profondeurs, du métro japonais de Tokyo Train cette fois-ci. Après cette partie, riche en décibels et animée de main de maître par Fred, aucun des participants n’a risqué de s’endormir au volant sur le chemin du retour. Mais bon, au moins, vous n’avez pas eu à rentrer en métro ! Regardez ce à quoi vous avez échappé !

 

Sinon, pendant ce temps-là, Nicolas, Maxime et Samuel se perdaient, allez donc savoir pourquoi, en plein Guatemala dans la forêt de Tikal , tel Christophe Colomb sur la route de l’orient mais découvrant l’Amérique.

tikal

Et en plus, c’était l’ancienne version !

 

En attendant la prochaine soirée jeux, où nous devrions avoir reçu les titres pour lesquels vous avez voté, amusez-vous bien et à bientôt.

 

 

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Soirées jeux, Voeux, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s