Honshu à un cheu ?

Bonchour, auchourd’hui foici un bedit cheu gui fous fera beut-êdre enfie si fous êdes décha ateptes de Kingdomino.

À ce stade de l’article, ayant perdu 30 % du lectorat potentiel, il est sans nul doute préférable de repasser en mode normal en ce qui concerne l’écriture.

Tandis que Kingdomino est en lice pour éventuellement devenir une future acquisition de l’association, nous avons récemment découvert Honshu, un petit jeu malin reprenant l’idée de bâtir un domaine personnel et de marquer des points de victoire en fonction des types de terrains construits. Cela ne vous rappelle rien ? Euh… un jeu commençant par K et finissant par no !

Et bien, pas tout à fait quand-même. Pourquoi ne pas proposer un petit match, histoire d’y voir un peu plus clair ?

 

Configuration

Le simple fait qu’Honshu permette à un cinquième joueur de prendre place autour de la table pourrait faire pencher la balance en sa faveur, mais cette configuration peut aussi ralentir le jeu, ce qui peut ne pas plaire à tous; optons donc pour un match nul.

 

Accessibilité

Alors que Kingdomino affiche une durée de partie de 15 minutes, Honshu en propose le double et ajoute de l’optimisation de son domaine avec des petits cubes en bois à utiliser judicieusement. Rien de très compliqué, mais forcément le jeu de Bruno Cathala est un poil plus accessible que son rival, accordons-lui donc un léger avantage dans ce domaine, d’autant que les tours de jeu sont globalement plus fluides.

 

Matériel

Grâce à ses tuiles épaisses et ses couleurs vives, Kindomino ne s’en laisse pas conter et propose un matériel plus solide que de simples cartes et plus facilement utilisable que ces dernières, qu’il faut glisser sur ou sous les précédentes, en prenant garde de ne pas mettre la pagaille dans son domaine. Kindomino est aussi devant sur ce point.

Thème

Ne nous voilons pas la face, ces deux jeux d’optimisation ont un thème très anecdotique; ceux-ci pourraient d’ailleurs être interchangeables; les jeux pourraient tout aussi bien s’appeler Le Château de la Sorcière ou encore Polynésia, personne ne se croit vraiment à la tête d’une seigneurie dans Kingdomino, et encore moins sur l’île japonaise dans le jeu de Kalle Malmioja, l’intérêt de ces deux titres résidant moins dans leur thématique forte que dans une mécanique simple et bien huilée. Égalité parfaite thématiquement parlant par conséquent.

 

Mécanique

Pour les deux titres, le bel équilibre entre être premier joueur un tour, mais moins bien placé lors du suivant est réellement bien pensé, avec une « tension » supplémentaire à ce niveau pour Honshu, car les cubes, qui peuvent vous rapporter des points en fin de partie, peuvent être utilisés pour tenter de passer devant vos petits camarades lors du choix des cartes. Dans Kingdomino, cette tension est moins forte, mais c’est l’impossibilité de s’étendre à l’infini qui ajoute du piquant, là où Honshu permet de construire son domaine de façon moins contraignante.

honshu cartes2

Coté optimisation, Honshu est un poil plus dense (le mot est fort), mais l’impression de maîtriser mieux  ou moins bien son domaine par rapport à ce que font les autres est moins marqué. Et en ce qui concerne la rejouabilité, si les deux jeux proposent des variantes,  Honshu en comporte 7, alors que Kingdomino n’en a que 4.

Les points sont donc de nouveau partagés, les différences étant à la marge, tout dépendra de ce que vous recherchez sur ce type de jeu.

 

Conclusion

Si Kingdomino semble l’emporter de très peu, Honshu propose une optimisation un poil plus marquée, ce que pourront préférer des publics plus aguerris à la stratégie, même si le jeu reste familial par ailleurs. Pour ces joueurs l’égalité en terme de configuration et de mécanisme sera tranchée en faveur de Honshu. Kingdomino séduira par la rapidité des parties et un matériel qui permettra d’accrocher un public plus jeune encore, tout en plaisant tout autant aux adultes. Un bon jeu d’initiation aux jeux de société modernes en somme, même si son rival du jour pourra l’être tout autant.

 Si vous souhaitez vous faire une idée plus précise, venez donc faire une petite partie avec nous lors de nos soirées; ils seront de sortie.

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s