Demain j’arrête… le Monopoly

monopoly-wallpapers.jpg

Le quoi ? Ce jeu ne nous dit rien du tout, c’est la première fois que nous en entendons parler. Il faudra qu’on se renseigne…

Bon après quelques recherches sur le net, le mono poli serait un personnage apparaissant à la minute 37 des Bronzés font du ski. Donc, si on décide d’arrêter demain, on va se retrouver avec le mono qui s’acharne sur le planter de bâton. Voilà ce que nous pouvions dire sur ce sujet.


Désolé, voici ce qui arrive lorsque l’on part en vacances, les animaux de compagnie prennent leurs aises en notre absence et notre anaconda du Paraguay s’est un peu laissé aller. Il nous a ssssssifflé la vodka et s’est mis sur la bécane, pris d’une folie créatrice subite. Et pour quel résultat ?! Pablo, dans ta panière ! Fichus eunectes, ils ne respectent vraiment rien !

Donc, où en étions-nous ? Ah oui, demain j’arrête… le Monopoly.

monopoly-go.jpg

De notre coté, nous avons arrêté hier (avant-avant hier même), à la fois pour sauvegarder ce qui reste de notre santé mentale mais aussi et avant tout, pour sauvegarder ce qui reste de notre santé mentale. Euh, non je l’ai pas redit; ah bon ? Ça fait toujours ça avec le M…y (le nom maudit ne sera plus écrit de tout l’article, car cela peut déclencher des crises de récurrences aiguës), à force de faire des tours et des tours et des tours autour du plateau, de lancer des dés et encore et toujours, de gagner 2000 puis perdre 5000 puis regagner 1000, rien que cela, c’est très énervant rien que d’en parler et c’est une très bonne raison d’arrêter tout de suite. Calmons nous.


Voici donc quelques autres raisons d’arrêter:

  • Le M…y n’est pas intergénérationnel, entre la petite dernière qui ne sait pas compter au-delà de 76 et mamie qui mélange les anciens francs et les nouveaux (Hein ? L’euro?… Connais pas), c’est la galère.

20000


  • Le M… se décline – et c’est peu de le dire –  en BEAUCOUP TROP de versions.

10378001_738039416231652_4413754560916096547_na3d45b56094c56fceb59ab66b7241f59imagesmonopoly-hello-kitty-board-game

À quand la version Hello Drunk and Dead Basque Kitty ?


  • Le M… a traumatisé des générations entières de petits n’enfants jetés en prison sans autre forme de procès. Rien que pour cela, on peut en vouloir à mort à ses inventeurs et les maudire sur plusieurs générations.

jail


  • Le M…y monopolise (non, j’l’ai pas dit!) un nombre d’heures incalculables à tourner, acheter, vendre, construire, payer, vendre, bâtir, revendre, payer, le tout pour finir par s’eng… se disputer et/ou abandonner la partie avant la fin. Zzzzzzzzzzzzzzzzzz.

l-20130915101450


  •  Le M… à une finalité qui n’est pas légale dans le pays où il a été créé, la loi anti-trust de 1890 est là pour le prouver. Encore un jeu qui encourage la jeunesse à ne pas respecter les lois. Heureusement qu’il y a un Mafia de Cuba à la maison.

prison


  • Le M…y provoque des pathologies graves, dont beaucoup restent difficilement soignables à l’heure où ces lignes sont écrites:

☞ Tendinite aiguë au bras (lancers récurrents de dés)

☞ Vertiges positionnels (tours répétitifs autour du plateau)

☞ Appât du gain doublé d’un shopaholisme sévère

☞ Délire paranoïaque (« vous n’aurez pas mon argent! »)

☞ Mathématite compulsive (« si je revends mes maisons à 5000 et que je retouche 2000, je peux m’acheter un hôtel pour 10000 en comptant ce que l’autre va me donner  en passant sur ma gare »).

mathonopoly

☞ Syndrome de Stockholm (acheter le M…y ET La Bonne Paye, si c’est pas aimer ses bourreaux ça!)

☞ Maladie d’Alzheimer (oubli des souffrances endurées dans son enfance au point d’en racheter un pour sa propre famille une fois adulte)

☞ Sado-masochisme prononcé (parties lancées avec ses enfants pour s’infliger et/ou leur infliger les souffrances endurées lors de son enfance, cf plus haut)


  • Le taux de change des billets est sacrément moins avantageux.

86cb13561c5c45b0aa31cb9db0f003e1


Certains tentent bien de se soigner, mais le remède semble être plus nocif que le mal:

http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/07/11/le-monopoly-communiste-ou-le-jeu-de-societe-le-plus-embetant-au-monde_1732422_3214.html


Si vous avez d’autres raisons en tête, n’hésitez pas à partager afin de nous aider à soigner ces grands malades qui jouent encore de nos jours au Monopoly (non je l’ai pas dit, c’est Pablo qui l’a écrit dans mon dos! Pablo ! Tu seras privé de dessert ce soir, je remets le tapir dans le congélateur!)

anaconda

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s