Que va-t-on manger à Essen cette année ? # 4 Les desserts

Le repas touche à sa fin (et pas sa faim), mais n’aurait pas la même saveur sans le dessert. Un petit plateau pour terminer la liste.


Eco  logique

Photosynthesis : aperçu pour notre part en avant-première sur le festival de Parthenay, un jeu magnifique, assez abstrait, où les arbres poussent, essaiment leurs graines et font parfois de l’ombre aux autres. Et il faut aussi savoir couper un arbre pour sauver les autres; loin de la foule déchaînée, la forêt pousse.

Petrichor : un jeu sur un thème original, la météo; vous êtes un nuage se chargeant en gouttelettes, qui viendront tôt ou tard arroser les champs et faire pousser les récoltes. Le matériel sort de l’ordinaire et l’ensemble, d’apparence mignonnet, donne un jeu de majorité relativement tendu. À noter que le terme petrichor est lié à l’odeur de la terre après la pluie.


Bio  logique

Viral : Chaque joueur contrôle un virus qui va envahir un corps humain en essayant de faire un maximum de dégâts. Un jeu de choix d’actions en simultané et de majorité, par un des deux auteurs de Panamax.

Chimera Station : un jeu de pose d’ouvriers où vous pourrez modifier des aliens en leur ajoutant pinces, tentacules, cerveaux… le tout pour collecter des ressources (points, nourritures, ou les éléments additionnels mentionnés ci-dessus). Une douzaine d’emplacements d’actions standards, 40 modules additionnels, 22 bonus différents et 16 manières de configurer vos bestioles, bref, un jeu aux possibilités inépuisables. Brian Patterson illustrateur du webcomic d20Monkey s’est chargé de la charte graphique.

Medical Frontier : jeu simple de collection de cartes dans lequel vous devrez fabriquer des médicaments, tout en minimisant leurs effets secondaires. Si la mécanique combinatoire, proche de celle du poker, n’a rien de très innovant, la gestion des effets est plutôt bien exploitée.


Allez ! Au dodo

Bon, il est l’heure d’aller digérer tout cela, en allant se faire un petit somme. L’occasion de (re)plonger au pays des songes.

When I dream : déjà présent sur le salon d’Essen 2016, un jeu familial qui permet de clore cette série d’articles sur une note poétique. Si le jeu vous fait de l’oeil (déjà mi-clos sans doute), allez donc voir ici. Bonne nuit les petits.

 

Et pour quelques jeux de plus, nos amis Suisses de Gus & Co sont déjà sur place (normal, ils sont plus près) avec leurs premiers coups de coeur, ici.

 

1 Comment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s