Les titres que nous n’avons pu tester

Les lauréats du Spiel à peine connus (Azul et Les Charlatans de Quedlinburg, que nous avions donnés sans grande surprise favoris), bref retour sur le FLIP de la semaine dernière. Avec son lot de belles découvertes, de surprises et parfois de déceptions. Mais aussi, avec quelques regrets de ne pas avoir testé certains titres qui nous faisaient de l’oeil sur les étagères. Quelques exemples…


L’extension Armada de 7 Wonders

7WondersArmada4

Cette extension propose un plateau personnel et des cartes supplémentaires, ce qui densifie un peu le jeu et permettra à nouveau de varier les parties. De bons retour des joueurs l’ayant testé sur le festival, 7 Wonders Armada est prévu pour Essen 2018, fin octobre.

 


Projet Gaia

D’après les avis glanés au détour de quelques discussions, un Terra Mystica, mais en mieux. De très nombreux choix cruciaux à opérer, de quoi bien se cramer les neurones. Prévoir du temps devant soi, car les parties peuvent durer au-delà des 120 minutes annoncées sur la boite.


Blue Lagoon

blue lagoonSur le stand de Blue Orange, ce jeu très coloré évoque les vacances dans des lieux paradisiaques, proposant une thématique sur la colonisation par les Polynésiens des îles du Pacifique. Ce jeu familial nous a fait de l’oeil, mais un seul exemplaire se trouvant sur le stand, nous n’avons pu voir de quoi il ressortait. Et devinez qui en est l’auteur ? Rien moins que le grand Reiner Knizia.


À la gloire d’Odin

Nous l’avions déjà « raté » l’an dernier alors qu’il était très convoité sur les tables. Cette année, l’occasion – ou bien l’envie à ce moment là – de se lancer dans une partie de ce jeu exigeant ne s’est pas présentée, mais nous ne désespérons pas de sortir le matériel pléthorique de sa boite un jour ou l’autre.


Team Up !

Team Up.jpeg

Aperçu au détour d’une boutique, ce jeu coopératif dans lequel on doit empiler des cartons sur une palette nous a quelque peu intrigué; le thème n’est pas très glamour, mais les joueurs aperçus en train de se confronter au challenge semblaient y prendre un réel plaisir. Ne serait-ce que par curiosité, nous aurions bien aimé le tester.


Race to The Newfound Land

Une boite aux couleurs chatoyantes, mais surtout des échos plutôt positifs de ceux qui s’étaient lancés dans cette course, nous ont fait nous y intéresser; le temps nous a hélas manqué pour déloger la boite de son étagère et larguer les amarres.


Ganymède

Encore un jeu dans l’espace ou avec des vaisseaux. Ganymède propose ici de coloniser la lune de Jupiter au cours de parties rapides et nerveuses; des règles simples, un jeu fluide avec de la planification et de l’opportunisme. Un jeu qui nous a été chaudement recommandé et qui ne va pas sans faire penser à Splendor, nous lui souhaitons d’avoir le même succès.


Kitchen Rush

Nous avons cherché ce titre en vain sur le festival; ce jeu coopératif familial nous propulse en plein coup de feu avec des recettes à faire en temps limité. Entre ambiance et réflexion, tactique et chaos, le jeu a le mérite de proposer une expérience originale.


Voilà pour clore ce chapitre Parthenaysien, à bientôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s