Un festival toujours aussi FLIPant

2e weekend – Jour 1

blackrock.jpg

Nouvelle salve de tests ludiques, afin de vous donner envie de les tester à votre tour à la rentrée… Le weekend dernier, une douzaine d’entre nous a pu se retrouver et s’affronter ou coopérer autour des boites de jeux.


Rappel sur notre code couleur pour nos avis

NEW LOGO 2018-M NEW LOGO 2018-M NEW LOGO 2018-M Claque ludique / 1⚆⚆1 Mondes Approved

NEW LOGO 2018-M NEW LOGO 2018-M Réel plaisir à jouer

NEW LOGO 2018-M Pas mal

NEW LOGO 2018-M-orange Décevant / Peu convaincant

NEW LOGO 2018-M-rouge À fuir

Les impressions ayant été différentes selon les joueurs, plusieurs symboles entrecoupés d’un / sont parfois proposés.


Montmartre

Montmartre.jpeg

Pour notre premier test, Montmartre nous propose un jeu de collection et majorité joliment illustré. À son tour de jeu, il faut soit peindre des toiles et éventuellement en brader quelques unes pour faire de la place dans votre atelier, soit les vendre à des collectionneurs de renom, et éventuellement obtenir des contrats d’illustrations de quotidiens. Le jeu se veut très opportuniste, car il vous faudra vendre au bon moment pour prendre les meilleures cartes collectionneurs au nez et à la barbe de vos concurrents. Sur un thème qui change un peu, un jeu pas déplaisant, sans être pour autant une découverte sidérante.

1-Montmartre-TNEW LOGO 2018-M


Un dernier donjon pour la route

Nous enchaînons avec un petit jeu, où il nous faut construire les plus grands fiefs en ajoutant, voire superposant des cartes représentant des types de terrains différents. Avec ce jeu aux mécanismes entre Kingdomino et Honshu, les joueurs peuvent se protéger des potentielles attaques adverses, tenter de doubler les points sur le fief le plus étendu, mais aussi et surtout, faire quelques crasses à leurs adversaires afin de limiter l’extension de leur domaine. Et c’est ce qui fait l’intérêt du jeu et le rend plus interactif que les jeux précédemment cités; mais c’est en même temps son talon d’Achille, puisque, les fiefs évoluant sans cesse, il semble souvent impossible de maîtriser grand chose lors de la partie, on espère que l’équipe adverse ne verra pas LE positionnement de carte qui réduira tous nos efforts à néant. Bref, un petit jeu qui passe un bon moment sans plus, et qui risque d’être vite oublié.

NEW LOGO 2018-M


Draftosaurus

draftosaurus.jpg

Pour terminer la matinée, nous nous jetons sous les grosses papattes des diplodocus et autres tyrannosaures. Ce jeu de pose / majorité est mignon, pas de kubenbos ici, mais des petits dinos de types et couleurs différents. À son tour, le joueur actif va d’abord lancer un dé qui, pour la manche à venir, va contraindre les adversaires dans leur pose de dinos, puis il va piocher autant de dinos qu’il y a de joueurs fois 2; restera à choisir une figurine, puis drafter celles restantes. Viendra ensuite la phase de pose, où il faudra mettre ses bestioles dans tel ou tel enclos, chacun d’entre eux ayant des contraintes particulières pour tenter de scorer un maximum de points.

Un bon jeu familial, vite expliqué et vite joué (15-20 minutes), mais proposant des dilemmes de choix inhérents aux systèmes de draft, avec un soupçon d’interaction, qui font que l’on prend un réel plaisir à jouer. À noter qu’il a obtenu ce samedi le trophée FLIP éditeurs dans la catégorie divertissement.

3-Draftosaurus-T

NEW LOGO 2018-M NEW LOGO 2018-M


Wingspan

Sur notre wish list déjà depuis quelques semaines, Wingspan est encore en rupture de stock jusqu’en août; cela nous a laissé le temps de le tester sur le REEL, afin de nous assurer que les éloges à son sujet étaient justifiés. Eh bien, c’est un excellent jeu qui a toute sa place dans une ludothèque. On pourrait croire que c’est un très gros titre avec des règles touffues, il n’en est rien, tout est clair, fluide, tant dans l’iconographie que dans le gameplay.

Les choix d’actions ne sont pas légion (prendre des ressources, pondre des oeufs ou piocher des cartes) et font que le jeu reste tout à fait abordable, c’est l’optimisation dans la combinaison des cartes et la gestion des divers objectifs qui feront tout le sel du jeu.  Enfin, le thème est très cohérent et rafraîchissant et le matériel de toute beauté: des cartes superbement illustrées et renseignées, de petits œufs colorés du plus bel effet et une mangeoire à oiseaux en guise de tour à dès. Nous avons vraiment hâte d’en refaire  une partie plein d’autres parties et le faire découvrir à nos membres.

4-Wingspan

NEW LOGO 2018-M NEW LOGO 2018-M NEW LOGO 2018-M


Obscurio

obscurio-plateau.png

Pendant que nous écoutions le gazouillis des oiseaux, une autre tablée se lançait dans une partie d’Obscurio, jeu de chez Libellud surfant sur l’engouement pour les Dixit et Mysterium. Si certains d’entre nous n’ont pas plus accroché que cela sur ce titre, sans doute trop proche de ses ainés, les joueurs ci-dessous ont vraiment apprécié le rôle du traître et la contrainte du sablier qui rendent les parties plus tendues que celle d’un Mysterium. À voir si Obscurio saura se faire sa place dans une niche ludique déjà bien encombrée.

5-Obscurio

NEW LOGO 2018-M / NEW LOGO 2018-M NEW LOGO 2018-M


Galèrapagos

Galerapagos.jpg

Après cette série de nouveaux tests, quoi de mieux que de faire une petite pause avec un jeu déjà connu et que nous avions découvert sur le REEL il y a quelques années, alors même qu’il s’appelait encore Les Naufragés de Figalaga et qu’il se jouait avec des cailloux et des petits coquillages. Une partie en guise de clin d’oeil donc. Le jeu permet de passer un bon moment – ou pas – entre coopération et coup bas; de quoi le sortir de temps en temps, pas plus : en effet, si les discussions et les retournements peuvent parfois être savoureux, les joueurs timides n’y trouvent souvent pas leur compte et ceux qui sont élimés rapidement encore moins, bref, Galèrapagos peut s’avérer un poil long pour ce qu’il est.

6-Galerapagos

NEW LOGO 2018-M


Dream On!

Voici un petit jeu de mémoire qui ne paie pas de mine, mais qui saura sans nul doute trouver son public. À partir de cartes, chacun va imaginer une partie d’un rêve le temps d’un sablier, puis une fois celui-ci écoulé, on reprend les cartes face cachées, l’idée étant de se rappeler l’ordre des cartes sans se tromper; il est possible de faire appel à la mémoire d’un de ses voisins, mais on marquera moins de points. Outre le challenge d’essayer de faire mieux d’une partie sur l’autre, l’enchaînement des cartes peut aussi parfois générer quelques fous rires autour de la table. S’il rappelle par certains coté When I Dream, Dream On! est, lui, entièrement collaboratif et dénué de tout bluff, ce qui permet de plus se lâcher sur les propositions. N’hésiter pas à le tester.

dav

NEW LOGO 2018-M  / NEW LOGO 2018-M NEW LOGO 2018-M


Fou, fou, fou

Encore au stade de prototype, Fou, fou, fou a reçu de très bons retours et certains d’entre nous ont vraiment adhéré au concept. Pour d’autres, pas de quoi  fouetter un chat, une  petite partie et puis s’en va. Le jeu ne va pas sans rappeler Superlipopex, trop peut-être pour complètement convaincre : des gages pour faire des choses selon ce que disent ou font les voisins, ce qui aboutit à faire et énoncer des choses ridicules, bien marrantes, et qui font dire aux joueurs de la table voisine qu’ils voudraient bien le tester après vous, histoire de bien se marrer. Pas de quoi en faire un incontournable pour autant, mais pourquoi pas une partie de temps en temps.

8-Foufoufou

NEW LOGO 2018-M  / NEW LOGO 2018-M NEW LOGO 2018-M


Quelques jeux surdimensionnés

dav

Une petite grosse partie de Tokyo Highway

sdr

Un Décrypto géant pour les personnes âgées, les myopes, se la péter.

sdr

Pour les plus petits, Fireball Island, mais un jeu qui a suscité diverses critiques


Codenames images

Après une journée bien remplie, fin de soirée light pour une partie d’entre nous avec un Codenames Images qui fonctionne toujours aussi bien.

9-Codenames


Neta-Tanka

Neta Tanka.png

Pendant ce temps, les visages pâles que nous sommes, sommes partis au pays des sachems, shamans et autre grands manitous. Eh bien, ce jeu de pose d’ouvrier / majorité jeu est plutôt plaisant. Chaque joueur dispose de 3 actions par manche, mais grâce à des liaisons possibles entre deux meeples de la même couleur, il peut augmenter son nombre d’actions, pour prendre des ressources, nourrir, construire… etc. Du jeu de pose d’ouvriers quoi, on convoite les mêmes lieux, on se bloque parfois, on produit, on échange, on remplit des objectifs et on fait  la course à celui qui aura le plus grand totem; pas de quoi complètement renouveler le genre, ni proposer une rejouabilité monstre, mais un très bon moment par ailleurs.

10-Neta Tanka

11-Neta Tanka2

Ceci n’est pas un meeple – c’est la photo de la photo d’un meeple !

NEW LOGO 2018-M NEW LOGO 2018-M


Voilà pour cet épisode 2.1 ; en attendant nos tous derniers tests parthenaysiens, profitez bien de ce « bel » été. À ce propos, petit bonus vidéo

Galerie | Cet article, publié dans critique, Festivals, Vidéos, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un festival toujours aussi FLIPant

  1. Ping : Devoirs de vacances – bientôt la rentrée | 1⚆⚆1 Mondes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s