Jouons un peu en attendant les vacances

La reprise… avant la sortie

Vendredi 12 juin après-midi, vous avez peut-être vu passer un mail et une notification FB vous indiquant la reprise de nos soirées en salle réelle. Les plus atteints ludiquement d’entre nous se sont rués sur l’occasion de venir en découdre autour des tables tout récemment désinfectées et ont pu goûter à cette sensation si grisante de deviner des trucs, pousser du meeple, ou invoquer des sortilèges.

Root-table
Gel hydro-alcoolique (hors champ), masques mis de coté pour la photo et table double afin de rester à bonne distance de ses adversaires du jour, nous étions prêts pour cette reprise.

Nous n’en resterons pas là puisque ce vendredi, nous vous proposons une dernière soirée avant la fin de cette année si particulière. Nous vous donnons donc rendez-vous ce 26 juin, l’occasion de nous souhaiter un bel été et de bonnes vacances ludiques.

Les jeux de la soirée

Lors de notre dernière soirée en date, nous avons battu un record ! Celui du nombre le moins élevé de joueurs (8) présents lors de nos soirées, et par conséquent, celui du nombre de jeux sortis : 2 ! Petit retour sur ces titres.

Kosmopolit

Que diriez-vous de retourner au resto ? Eh bien [kosmopoli:t] vous permet de le faire, mais derrière les fourneaux, dans le rôle du serveur ou du maître d’hôtel. Il vous faudra pour pouvoir jouer une application sur tablette (+ casque ou écouteurs) qui vous proposera l’arrivée de clients commandant divers plats à servir dans un temps imparti. Jusque là, on se croirait dans Garcon ! version 2.0. Que nenni ma bonne dame, car le sel du jeu réside dans le fait que les commandes sont exprimées dans la langue du pays d’origine ! Le serveur devra restituer le plus fidèlement possible à son maître d’hôtel ce qu’il a entendu, puis ce dernier devra orchestrer le service en répétant si besoin les commandes et les associer aux bonnes tables, les autres joueurs étant les pauvres cuisiniers devant retrouver sur leurs cartes les mots qu’ils pensent avoir reconnus, puis les associer à des ingrédients.

Le jeu, entre tension du coup de feu (6 minutes, c’est court) et rigolade, propose une progression avec difficulté croissante, ce qui permet de varier et corser les challenges. La démarche adoptée est aussi digne d’être remarquée, puisque les auteurs sont allés retrouver les langues locales, parfois en voie de disparition et des plats traditionnels. Et en bonus un livret du CNRS sur le langage, de quoi apprendre tout en s’amusant. Si certes, on ne passe pas la soirée dessus, le jeu trouvera sa place dans votre ludothèque et deviendra sans nul doute un objet rare.

root

En deuxième partie de soirée, la grosse boite de Root a permis à 6 d’entre nous de s’affronter. Ne vous y fiez pas, derrière un visuel tout mignon, Root est un wargame (light) et une course aux points plutôt agressive ou chacun devra tirer son épingle du jeu en optimisant au mieux les pouvoirs de son personnage. Car le jeu est on ne peut plus asymétrique; c’est à la fois ce qui fait sa force et représente son talon d’Achille, entre variété et usine à gaz. Si les parties peuvent notamment être renouvelées en choisissant tel ou tel peuple, chacun doit apprendre à se familiariser avec les divers pouvoirs (celui de votre peuple ET celui des autres) et il faudra sans doute plusieurs parties avant de complètement y parvenir et appréhender le jeu de façon sereine. Si cette diversité fait donc la richesse du jeu, elle alourdit par ailleurs les tours en terme de gameplay et donne parfois l’impression de jouer son pouvoir dans son coin ou attendre que les autres en aient fait de même. Mais ne boudons pas notre plaisir, Root est un très bon jeu, qui ne demande qu’a être apprivoisé et qui mérite largement les nombreuses éloges dont il a été l’objet.

Deux nouveaux jeux dans notre escarcelle

Lors de ce confinement, les quelques aficionados qui sont venus dans notre salle virtuelle sur Discord ont pu régulièrement s’affronter sur BGA autour de Sushi Go! et de Diamant notamment, deux jeux dont l’association n’avait pas encore fait l’acquisition et qui se sont avérés d’excellents gateway games pouvant permettre d’initier les néophytes aux jeux de société modernes, de fédérer de nombreux joueurs autour des tables et de passer 15-20 minutes plaisantes entre deux jeux plus costauds. Leur achat récent nous a donc permis de valider l’intérêt porté à ces deux titres tout en reprenant contact avec la boutique Jeux de Rêves.

Des titres qui font parler d’eux

À première vue, une thématique dans l’espace, qui est juste là pour faire jolie. Ensuite, pour le pitch, disons que c’est un peu comme une belote coopérative. Wow, ça vous fait rêver hein ? … Non ? Et bien détrompez-vous, car The Crew, nommé au Spiel Des Jahres (le jeu de l’année en Allemagne) pourrait bien l’emporter et vous surprendre par son ingéniosité. Un très grand nombre de ceux qui s’y sont confrontés relèvent son coté addictif, l’envie de passer à la mission suivante (il y en a 50 dans la boite), de relever des défis plus ardus encore. Pour une douzaine d’euros, il serait dommage de passer à coté.

 

cartographers-a-roll-player-tale

Autre titre en vue, qui s’est très vite retrouvé en rupture de stock, Cartographers est un nouveau roll and write, genre très en vogue en ce moment (Welcome To Your Perfect Home, Très Futé, Détrak…etc); encore un, direz-vous. Eh bien, celui-ci semble ressortir du lot, un draw and write plutôt, (lui aussi nominé au Spiel Des Jahres, décidément) où vous devrez dessiner sur votre fiche plutôt que cocher. Sans complètement renouveler le genre, de quoi apporter un peu de fraîcheur sur un marché déjà bien saturé sur ce type de jeu. Pour voir un peu mieux à quoi cela peut ressembler, c’est ici.

 

maracaibo

Pour un public plus expert, Maracaïbo est le tout dernier Alexander Pfister (mais si, vous savez, Port Royal, Isle of Skye, Mombasa ou encore Great Western), tout juste sorti en français et édité par les excellents Super Meeple, un gage de qualité en terme de matériel et clarté des règles s’il en est. Pour des présentations détaillées, c’est ici ou .

 

Voilà pour l’heure; à très bientôt, peut-être pour cette dernière soirée , sinon, passez un bel été.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s