Octobre : « This Is Halloween, This Is Halloween… »

Chers tous, voici passée notre soirée Halloween ce vendredi 12 (ouf, on a failli être un 13!). Petit retour sur les dernières soirées et divers tests au cours du mois d’octobre et en ce début novembre, nous prenons tranquillement notre vitesse de croisière.

Dernière soirée en date

Nouveautés

Avec des règles plus ramassées et épurées que l’original, 7Wonders Architects va sans nul doute cartonner. Exit les pictogrammes divers, les chaînages à ne pas oublier, les choix cornéliens entre 7,6,5… cartes; Antoine Bauza n’a gardé que l’essentiel pour cibler un public plus familial encore. Un choix sur 3 cartes, des types de ressources simplifiées et limitées, et une part de hasard plus grande, si vous cherchez une profondeur stratégique importante, passez votre chemin. Le côté opportuniste, déjà central dans les versions antérieures, reste bien présent et l’on peut trouver que l’on subit un peu plus le tirage, que le côté aléatoire l’emporte trop. Et pourtant, cela fonctionne, on se prend au jeu et le côté « course » y est un peu aussi pour quelque chose (la partie s’arrête dès qu’un joueur achève la construction de sa merveille). Sans oublier le matériel de toute beauté, les petits pouvoirs apportés par les merveilles ou par les jetons sciences. Bref, voilà une boite qui ne devrait pas prendre la poussière, et vous permettra de convertir facilement les noobs à la chose ludique. Et les habitués ne rechigneront sans doute pas à bâtir en 20 minutes une belle merveille antique.

Petit jeu d’ambiance coopératif, pour s’amuser à connaître un peu mieux ses partenaires de jeu, C’est évident, vous propose de faire des associations entre divers visuels, sans communiquer entre vous. Selon les cartes, la tâche va s’avérer plus ardue qu’il n’y paraît, et une fois la partie silencieuse passée, il est souvent intéressant et fun de revenir sur les choix qui semblaient évidents aux uns et pas autres autres.

Vous aimez les couleurs, les gros fruits en bois qui vous donnent envie d’en consommer des vrais, la gestion de ressources, mais ne pas y passer deux heures, Frutopia est fait pour vous. Les tours de jeu sont rapides (1 à 2 actions par tours), la gestion/complétion d’objectifs simple, le tout pour une durée moyenne de jeu de 45 minutes. Si vous connaissez le « taquin », la première phase de jeu pour obtenir des fruits sera d’une facilité déconcertante, si vous ne connaissez pas, elle le sera tout autant. La seconde action sera de remplir divers contrats afin de marquer des points de victoire. On est de nouveau ici dans un jeu familial, mais les joueurs experts prendront aussi plaisir à optimiser leurs ressources, d’autant qu’une version « experte » est proposée. Certains regretteront l’interaction somme toute indirecte, les joueurs cherchant à prendre les meilleures tuiles centrales avant les autres, mais la « course » pour optimiser au mieux son espace et ses ressources reste très plaisante. N’hésitez pas à nous le réclamer.

Une de nos dernières acquisitions en terme de « gros » jeux, Margraves de Valéria est un des récents opus de la série du Royaume de Valéria. Si l’appréhension des règles peut faire peur au premier abord, l’ensemble s’enchaîne plutôt bien et le jeu s’avère assez fluide. Sans révolutionner le genre, Margraves de Valéria propose un équilibre concluant entre gestion, placement, deckbuilding et collection, et donne envie d’y revenir pour explorer d’autres stratégies.

Dans le contexte bien morose de 2020, Pictures aurait bien pu passer inaperçu. Et bien, que nenni, il a été élu jeu de l’année par nos amis d’Outre-Rhin, rien que cela. Et ce prix est amplement mérité. Si vous connaissiez Objets Trouvés, Pictures reprend l’idée en limitant le nombre d’objets servant à faire deviner les diverses images et en gommant les quelques écueils de son ancêtre. Du coup, on se prend réellement au jeu de relever les différents challenges et lors des révélations, on oscille entre surprises, rigolades voire ébahissement devant l’ingéniosité de ses camarades de jeu. Venez tester sans attendre ce jeu diablement prenant.

N’oublions pas notre galerie de beaux sourires ostensiblement affichés pour faire plaisir au photographe lors de trois dernières soirées en salle.

Entre jeux légers et plus expert

Le dernier Bruno Cathala, Oh My Brain, petit jeu de défausse à la Uno avec la touche de perfidie que l’auteur aime à intégrer à ses jeux. Ne vous fiez pas aux couleurs très girly, la thématique nous parle de zomb’animaux.
Concept, As d’or 2014 et valeur sûre des jeux à faire deviner.
A Viticulture, Maxime (à gauche) reste le maître incontesté des cépages, vendanges et autres millésimes, ayant remporté toutes les parties auxquelles il a pu participer. Qui pour détrôner notre oenologue en chef?

Soirée en mode card (ou tile) driven…

Avec Bruges, l’auteur Stefan Feld nous offre un deckbuilding bien pensé, un poil moins expert que ses productions habituelles (Trajan, Bora Bora, L’année du dragon…)
Derrière la profusion de matériel laissant penser à un jeu aux règles touffues, Nidavellir est un coin building très bien équilibré, aux règles simples, et qui plaira aux novices comme aux joueurs confirmés.
On ne présente plus Dominion, un deck building aux multiples extensions.
Space Explorers, de nouveau un deck building, un peu un Splendor dans l’espace à la mécanique d’achat originale.
Isle of Skye, souvent joué au sein de notre association, derrière un look à la Carcassonne, la comparaison s’arrête là avec ce titre plus profond, au système de vente de tuiles qui fait tout le sel du jeu. Une réussite.

Petit rappel, samedi 20 et dimanche 21 novembre, festival ludique de Rochefort au Palais des Congrès.

Sur ce, à très bientôt. Jouez bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s