Nous avons vraiment FLIPPÉ

En cette mi-juillet, notre second weekend parthenaysien fut l’occasion de découvrir de nouveaux titres, de croiser des célébrités ludiques (Devinez qui? Voir tout en bas de page), et de tester des jeux en exclusivité. Nous en avons profité par la même, pour glaner quelques goodies pour l’association.


DES DÉCOUVERTES EN EXCLUSIVITÉ

Nous avons pu rencontrer Pierre Compain (vous le reconnaissez en haut à gauche?) sur le stand de Blackrock Games, et il nous a présenté Grumpf, son dernier titre, tout juste sorti du four. Un petit jeu rapide, où il faut veiller à bien se placer, en collaborant parfois, ou se tapant dessus aussi, pour contrôler des lieux et obtenir des jetons monstres différents. Le jeu est mignon tout plein et tourne plutôt bien. Sans révolutionner ce type de jeu par ailleurs, un réel plaisir que de partir à cette chasse aux Grumpfs entre deux jeux plus costauds.

Grumpf

Ne cherchez pas ce jeu, Queen Domino, de Bruno Cathala, ne sortira que pour le salon d’Essen en octobre. Si vous avez aimé Kingdomino pour la rapidité des parties, Queen Domino offre des sensations ludiques bien différentes, car il permet d’opter pour diverses stratégies supplémentaires (possibilité de convoiter des tuiles rouges et bâtir dessus par la suite, bâtiments qu’il faut acheter pour acquérir des tours et/ou des chevaliers ou des points de victoire à ajouter en fin de partie…etc). Bref, le jeu perd en fluidité ce qu’il gagne en densité et vise un public, certes toujours familial, mais plus rompu aux calculs et stratégies.  Si vous venez à l’essayer un jour, n’hésitez pas à lui redonner une chance si la première partie vous laisse dubitatif, le jeu gagne à se laisser apprivoiser.

Queendomino1

Si vous aimez les sacs en toile de jute et si vous vouez un culte fétichiste aux moustaches, le sac à moustache est fait pour vous, sinon, vous risquez de vous lasser et/ou vous énerver très vite face à ce jeu concept sorti il y a à peine plus d’un mois. Rigolo 5 minutes autour d’un stand, mais pas beaucoup plus. Pas de quoi nous donner envie d’y revenir.

sac à moustaches2


UNE REDÉCOUVERTE

Primé au concours autrichien en 2013, Port Royal a déjà quelques années, mais reste une valeur sûre en son genre. Un stop ou encore où certes la chance des cartes est bien présente, mais qui permet de passer une sympathique demi-heure à glaner des pièces d’or et embaucher des personnages pour gagner influence et points de victoire. Si vous souhaitez découvrir à quoi il ressemble, vous pouvez y jouer en ligne ici.

port royal


VOIR LA VIE EN GRAND

Pour les adeptes des jeux de course, en ce week-end d’arrivée du tour de France, de nombreux joueurs se sont pressés autour de la version surdimensionnée autant que sur la version « normale » du titre de Gigamic, Flamme Rouge. Pas eu le temps de le tester de notre coté, mais ce n’est que partie remise, nous attendrons la voiture balai.

flamme rouge

Célestia
Oh, le bel aéronef de Célestia !
Bubblee Pop
Bubblee Pop a de nouveau bien cartonné ce week-end. Une extension, Level Up, est d’ailleurs prévue pour septembre.
7 wonders
Finale du tournoi de 7 Wonders. Le garçon en bleu avec des lunettes au centre a mis la misère à ses camarades de jeu.
Arena
Arena: For the Gods! On s’arme, on se castagne à coups de dés en utilisant au mieux le pouvoir de ses cartes. À ne pas jouer avec les Caliméros de service.

 

Gladiators
Ceux-là n’en avaient pas eu assez avec le jeu précédent et souhaitaient en découdre pour de vrai – ou presque – sur la Place des Bancs…

PENDANT CE TEMPS AU PALAIS DES CONGRÈS

jeux videos
D’un coté les accros du joystick…
Poker3
… de l’autre, un tout autre type d’addiction sur le tournoi de Poker.

NOTRE COUP DE CŒUR DU FLIP

Coté jeux plus velus, c’est Pillards de la Mer du Nord qui nous a conquis sur cette fin de festival. Si Dice Forge avait attiré notre attention la semaine précédente (dans une catégorie plus familiale), ces pillards ont une fort belle allure: un beau matériel (des pièces en métal je vous prie, et de très jolies illustrations sur les cartes), doublé d’une mécanique somme toute assez simple avec des règles facilement maîtrisées pour un jeu de ce type. Il est plus opportuniste que calculatoire, mais la tension générée à la fois par les cartes et par la course aux pillages est très plaisante. Une forte envie d’y rejouer.

Pillards


AUTRE TESTS

Voici quelques jeux testés, entre autres, lors de ce weekend et quelques brèves impressions qui restent très personnelles; n’hésitez pas à y jouer vous-même pour vous faire votre propre avis.

Edgar & Lucien: assez bonne première impression; bonne tension, malgré quelques longueurs possibles pour atteindre les conditions de victoire.

Paku Paku: bon petit jeu d’apéro rigolo d’Antoine Bauza (7 Wonders, Hanabi, Takenoko…), qui ne s’en sort pas de ses pandas.

Panic Island: le Memory revisité, à faire en deux minutes; il y en a qui aiment.

Settlers, Naissance d’un Empire : un jeu de combo de cartes plutôt bon; une partie agréable, mais l’impression qu’il manque toutefois un je-ne-sais-quoi.

Sherlock 13: un Cluedo sans plateau et sans dé, c’est déjà ça. Mais nous n’avons pas accroché plus que cela.

Star Realms: un très bon jeu de combos façon Dominion, nerveux à souhait, qui mérite sa nomination pour l’as d’Or 2017 à Cannes.

Yamatai: matériel magnifique, tours fluides, mais impression de « tout ça, pour ça »; pas convaincus du tout en ce qui nous concerne.


LES GROSSES BOITES QUE NOUS AURIONS AIMÉ OUVRIR

Aperçus au détour d’un stand, sur le coin d’une étagère, dans les mains ou sur les tables d’autres joueurs, quelques titres qui nous ont fait de l’œil sans que nous n’ayons pu y jouer; qui sait, en soirée peut-être…

Outlive et À la gloire d’Odin ont eu de très bons retours. Quant à Photosynthesis, jeu plutôt abstrait, il est prévu pour Essen.


EXPOSITION DANS LA CHAPELLE

 

Takenoko
Ça tombait bien, la pluie étant venue clore le festival.

Un échiquier politique sur lequel il faut savoir prendre le contrôle du centre, cela ne vous rappelle rien ?

Les affiches du festival lors de deux premières années. Du chemin a été accompli depuis.


DES CÉLÉBRITÉS

Pour finir, quelques visages connus des aficionados que nous sommes, mais qui ne vous  diront rien si vous ne vous promenez pas de temps à autre sur les vidéos de la tric-trac tv. L’occasion peut-être de piquer votre curiosité et vous donner l’idée d’y faire un tour.

Celebs1-légendeCelebs2-légende

Celebs3-légende
Purple Brain, vous savez, les boites avec des jeux et des contes dedans: Les Trois Petits Cochons, La Cigale et la Fourmi, Jack et le Haricot Magique (cf article du week-end du 14 juillet)… etc

Et un dernier cliché avec Sébastien Dujardin et Régis Bonnessée, qui ont eu la gentillesse de poser pour la photo, afin que le gars au milieu se la pète devant ses petits camarades au retour des vacances.

Dujardin-bonessee.gif

 

 

1 Comment

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s